L'historique du baijai bei

Publié le par Emma et Alain

 

Voici l'historique :
"La dernière impératrice de la dynastie de Qing n'était qu'une concubine parmi les autres jusqu'à ce qu'elle ait eu la chance de mettre au monde le seul fils de l'empereur. Un jour, forcée de laisser son bébé seul, elle dût élaborer un plan pour le protéger des épouses ''aînées'' et pour que les autres familles Manchu puissantes soutiennent sa réclamation au trône. De chacune des cents plus hautes familles de l'empire, elle demanda un morceau de la soie la plus fine. De ces soies, elle ordonna aux tailleurs du palais de les couper en 100 petits morceaux et de ces morceaux de confectionner une robe longue pour son enfant. Ainsi il appartenu, par symbole, à 100 familles fortes et nobles, et, sous cette protection, les dieux craindraient de lui nuire."
 Cette légende a été transformée en tradition chinoise. A l'arrivée d'un nouvel enfant on réalise un Bai Jia Bei ou ''100 bons souhaits '' invitant 100 amis et membres de famille à contribuer d'un coupon de tissu en coton de 20*20

Publié dans baijai bei

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Céline 19/01/2008 09:30

Maman adoptive d\\\'un petit coréen agé aujourd\\\'hui de 3 ans et en attente d\\\'agrément pour le second, tu peux suivre notre histoire sur mon bloghttp://unlongparcours.over-blog.com